skip to Main Content

BAUDELAIRE Charles – Lettre autographe signée

VENDU

BAUDELAIRE Charles (Paris 1821 – Paris 1867), poète français

Document autographe signé, adressé à M. Cousinet. 19 quai Voltaire (Paris), 5 novembre 1857; 1 page oblongue in-8.

Billet à ordre sur papier filigrane timbré et tamponné, de la main de Baudelaire, avec mention manuscrite d’autres mains au recto et verso

Emouvant témoignage de la dépendance financière dans laquelle vécue Baudelaire dès sa jeunesse. En 1844, alors âgé de 23 ans, la mère de Baudelaire se remarie avec le général Aupick. Ils décidèrent de mettre Charles Baudelaire sous tutelle judiciaire de Maître Ancelle, afin qu’il ne dilapide pas l’héritage laissé par son père. Il en souffrira toute sa vie.

Le poète s’engage à payer la somme de 200 francs à M. Cousinet, restaurateur, chez qui Baudelaire avait l’habitude de prendre ses repas sans avoir de quoi les payer: «Au cinq Juin prochain je paierai à M. Cousinet ou à son ordre la somme de deux cents francs, valeur reçue en marchandises.» Au dos, note manuscrite de son créditeur M. Cousinet : « Payez à l’ordre de M. Valentin Ainé » le 3 Mars 1858

Cette même année, le 27 avril 1857, le général Aupick meurt à l’âge de 68 ans, la mère de Baudelaire se retire à Honfleur. En juin, sorte « les Fleurs du Mal », fruit d’un labeur de plus de 15 ans.

Archives Ancelle (Notaire et tuteur de Baudelaire), Tome 1 de la Correspondance, page 950

Vous avez aimé notre galerie ?

Laissez-nous votre email ! Nous vous tiendrons informé de nos nouveautés

Back To Top