Albert Einstein

Page auteur : Albert Einstein

Albert Einstein naît à Ulm en Allemagne le 14 mars 1879 au sein d’une famille juive. Sa mère est musicienne, son père dirige une usine électrochimique. Il grandit également auprès de son oncle ingénieur, qui, avec son père, lui donne le goût des mathématiques. Pour autant, c’est un élève médiocre, mais qui apprend par lui-même la géométrie euclidienne. La famille part s’installer à Milan suite à un revers de fortune. Il est accepté à l’école Polytechnique de Zurich en 1896. Il obtient sa licence mais ne brille guère, ce qui lui laisse peu d’opportunité professionnelles. En 1902, il obtient un emploi d’expert à l’office fédéral des brevets de Berne qui lui donne beaucoup de temps libre pour s’adonner à sa passion de la physique. L’année suivante, il se marie avec la physicienne Mileva Maric. Ses travaux aboutissent à plusieurs théories sur l’effet photoélectrique (nature de la lumière), puis sur le mouvement brownien (mouvement moléculaire), l’un des grands problèmes physiques de l’époque. Einstein apporte la solution entre les deux théories contradictoires que sont la mécanique classique de Newton et l’électromagnétique de Maxwell. Il prouve que l’espace et le temps sont relatifs à chacun des repères inertiels des observateurs. C’est la théorie de la relativité restreinte qu’il formule sous la célèbre équation E=mc². Cette théorie a de nombreuses conséquences notamment en physique nucléaire. Ses travaux lui apportent la reconnaissance du milieu scientifiques par l’obtention d’un poste à l’université de Berne en 1909, puis un d’enseignant à l’université de Zurich l’année suivante. Mais son manque de connaissance en mathématiques l’empêche de généraliser sa théorie. C’est à partir de 1912, grâce à la contribution de son camarade Marcel Grossman, que ses recherches lui permettent d’aboutir à la théorie de la relativité générale. Pour autant, il ne convainc pas l’ensemble du corps scientifique sur l’instant. Il doit attendre les travaux de l’astronome britannique Arthur Eddington en 1919 pour rendre ses conclusions plus crédibles. C’est enfin la consécration, il reçoit le prix Nobel de physique en 1921. Sa notoriété lui permet de défendre ses positions sioniste et pacifiste. L’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933 l’oblige à s’exiler aux Etats-Unis. En 1939,iIl s’alarme à l’idée que les nazis développent l’arme nucléaire, ce qui le pousse à convaincre le président Roosevelt de construire la bombe atomique. Après la guerre, il milite pour le désarmement international, et intègre le comité d’urgence des savants atomistes. Il contribue à lancer la théorie quantique malgré son déterminisme. Il meurt le 18 avril 1955 à Princeton à l’âge de 76 ans.

 

Albert Einstein - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité