Alphonse Daudet

Page auteur : Alphonse Daudet

Alphonse Daudet nait le 13 mai 1840 à Nîmes dans une famille catholique légitimiste. Son père tisserand et négociant en tissu fait faillite et empêche Alphonse de passer son baccalauréat. Il devient alors maître d’étude au collège d’Alès mais désire embrasser une carrière littéraire. Sans le sou il rejoint son frère Ernest à Paris en novembre 1857. Il même une vie dissolue tout en commençant à publier des vers, il se lie d’amitié à Frédéric Mistral. Il devient secrétaire pour le duc de Morny, mais le décès soudain du duc en 1865 l’amène à se consacrer entièrement à la littérature en devenant chroniqueur pour le Figaro et écrivain. Il connait son premier succès au théâtre en 1862 avec la Dernière idole. Après avoir voyagé en Provence, Daudet débute avec Paul Arène, considéré comme son nègre, l’écriture des premiers textes des Lettres de mon moulin. Le petit Chose, Histoire d’un enfant sont publiés en 1868, puis Fromont jeune et Risler aîné en 1874. En 1872 il publie les Aventures prodigieuses de Tartarin de Tarascon, dont le personnage est devenu mythique. Atteint d’une maladie incurable à la moelle épinière conjuguée à la complication d’une syphilis contractée dans sa jeunesse il continue cependant à publier des livres jusqu’en 1895, mais il meurt épuisé le 16 décembre 1897 à Paris.

 

Alphonse Daudet - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité