Camille Pissarro

Page auteur : Camille Pissarro

Pablo Picasso nait à Málaga le 25 octobre 1881, son père est peintre et professeur de peinture à l’école provinciale des Arts et métiers. Enfant précoce, il peint son premier tableau à l’âge de huit ans. Il étudie aux beaux-arts de Barcelone. Il participe à sa première exposition en présentant « La Première Communion » salué par la critique. En 1900 il part à Paris et découvre les tableaux de Toulouse Lautrec, Cézanne, Gauguin, Degas. Ses œuvres séduisent le public, il décide dorénavant d’adopter le nom de sa mère, Picasso. Le suicide de son ami Casagemas en 1901 l’affecte profondément et se traduit par la période bleue, où se jalonne la vieillesse, la mort, la pauvreté. Après un bref retour à Barcelone, Picasso s’installe durablement à Paris. En 1904, suit la période rose, plus joyeuse, Picasso peint le cirque, des arlequins, il partage sa vie avec Fernande Olivier. Il change radicalement de monde pictural en inaugurant avec son complice Georges Braque le Cubisme. Il ajoute à ses toiles des matériaux divers. « Les demoiselles d’Avignon » est sa toile la plus emblématique de cette période. En 1914, il retourne au classicisme participant aux décors des ballets de Diaghilev sous l’impulsion de son ami Jean Cocteau. Il y fait la rencontre de la ballerine Olga Koklova avec qui il se marie. A partir de 1920 il s’oriente vers le surréalisme avec sa série des baigneuses. En 1937, le gouvernement espagnol, alors plongé dans la guerre civile, lui commande une œuvre pour l’exposition universelle de Paris. Ce sera Guernica. Durant la guerre, il reste à Paris et reste très productif malgré l’occupation. A la sortie de la guerre, il s’engage au parti communiste et retrouve le bonheur auprès de sa nouvelle compagne Françoise Gilot. Cette euphorie est illustrée par le tableau « La joie de vivre ». Il aborde la céramique en 1948. Il s’éprend de Jacqueline Roque en 1955 qu’il épouse en 1961. Il reprend à son compte des œuvres historique qu’il réinterprète comme « Le déjeuner sur l’herbe » de Manet et « Les femmes d’Alger » de Delacroix. Le couple Picasso s’installe à Mougin en 1961. Il meurt le 8 avril 1973. Il est enterré dans le parc du château de Vauvenargues acheté en 1958.

Pablo Picasso - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité