Claude Joseph Rouget de Lisle

Page auteur : Claude Joseph Rouget de Lisle

Claude Joseph Rouget de Lisle nait le 10 mai 1760 à Lons-le-Saunier. Ainé d’une famille de huit enfants, il intègre, après le collège, l’école royale du génie de Mézières. Il est affecté à différentes garnisons, dont celle de Strasbourg, au début de la révolution, en mai 1791. Il fait la connaissance du maire de la ville qui lui commande un chant patriotique. Il compose le chant de guerre pour l’armée du Rhin, le 25 avril 1792, qui deviendra la Marseillaise. Face à l’invasion des armées coalisées, les fédérés des provinces viennent défendre à Paris la patrie en danger. Les fédérés de Marseille entonnent le chant de Rouget de Lisle en montant à Paris. Il est destitué par Lazare Carnot après s’être opposé à l’internement du roi à la suite de la prise des Tuileries. Par la suite il est affecté à l’armée du Nord et participe au siège de Namur contre les autrichiens. Il est emprisonné un temps sous la Terreur pour ses accointances avec le milieu monarchiste. Il est envoyé à Brest combattre les chouans. En 1796, il démissionne et retourne à Lons-le-Saunier. Il est hostile à l’empire et survit en dirigeant une entreprise de fourniture de vivres auprès de l’armée. Il continue à composer des chants militaires qui ne convainquent pas. Il finit sa vie dans la précarité. Claude Joseph Rouget de Lisle meurt le 26 juillet 1836 à Choisy-le-Roi.

Claude Joseph Rouget de Lisle - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité