Gaston Chaissac

Page auteur : Gaston Chaissac

Gaston Chaissac nait le 13 août 1910 à Avallon. Elevé par sa mère suite à la séparation de ses parents, il a une courte scolarité et devient apprenti en 1923. Il est de nature frileuse et anxieuse. La mort de sa mère en 1931 suivi du mariage de sa sœur créent un traumatisme d’abandon en lui. En 1934 il s’installe chez son frère à Paris et débute le dessin sur les conseils de son voisin le peintre Otto Freundlich. Il expose pour la première fois en 1937, ses œuvres sont remarqués par Robert Delaunay et Albert Gleizes. Il s’installe en Vendée suite à la nomination de son épouse en tant qu’institutrice. Débarrassé de ses soucis financiers il peut se consacrer pleinement à sa peinture et expose au salon des indépendants et des surindépendants en 1944 et 1945. Il est remarqué par Jean Dubuffet, ils se fréquentent, participe à des expositions d’art brut jusqu’en 1956, mais son refus du parisianisme l’isole, il sombre dans la déprime et ne peint presque plus de 1956 à 1958. De 1957 à 1960 la NRF publie régulièrement ses « Chroniques de l’Oie », articles humoristiques entrecoupés de réflexions poétiques. A partir de 1961, Chaissac sort de son isolement, il expose à Paris, en Allemagne, en Italie, aux Etats-Unis. Mais d’une santé fragile il meurt le 7 novembre 1964 à la Roche-sur-Yon.

 

Gaston Chaissac - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité