Gérard Philippe

Page auteur : Gérard Philippe

Gérard Philippe nait le 4 décembre 1922 à Cannes dans une famille bourgeoise dont le père est avocat. Après des études studieuses, le baccalauréat en poche, il décide de s’orienter vers le théâtre avec le soutien de sa mère. Il suit les cours d’art dramatique de Jean Wall et Jean Huet à Cannes. En 1942, il décroche son premier rôle au théâtre à Nice dans une pièce d’André Roussin, « Une grande fille toute simple », et au cinéma dans un film de Marc Allégret, « La boîte aux rêves ». Sa carrière prend un tournant avec la pièce « Caligula » d’Albert Camus trois après. La célébrité arrive avec le film, « Le diable au corps » de Claude Autant-Lara en 1947. En 1951, il intègre le Théâtre national populaire de Jean Vilar et met en scène des pièces classiques et modernes. En 1952, son rôle dans « Fanfan la tulipe » lui donne une aura internationale. Il s’engage dans des causes humanitaires en signant notamment la pétition contre l’armement nucléaire en pleine guerre froide en 1950. Il est nommé en 1958 président du syndicat français des artistes-interprètes défendant la cause des métiers artistiques au théâtre et cinéma. Il meurt d’une crise cardiaque, au fait de sa gloire, après la fin du tournage du film « La fièvre monte à El Pao », le 25 novembre 1959 à Paris.

Gérard Philippe - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité