Jacques Brel

Page auteur : Jacques Brel

Jacques Brel nait le 8 avril 1929 à Schaerbeek en Belgique dans une famille catholique. Il a des parents qu’il juge âgé et un frère ainé. Il s’ennui à l’école et rêve beaucoup. Il apprend le piano en regardant jouer sa mère et achète sa première guitare à seize ans. Sans diplôme, son père l’embauche dans l’entreprise de cartonnerie familiale. Il s’ennuie et commence à assouvir sa passion en chantant ses compositions dans les cabarets bruxellois après le travail. A la suite de la réalisation d’un disque maquette en 1953 il est repéré par Jacques Canetti, directeur artistique du label Philips et du cabaret les trois baudets. Brel monte à Paris. Les débuts sont difficiles, aucun chanteur ne veut interpréter ses chansons, il est obligé de le faire lui-même ce qui le met mal alaise. Il chante à Paris et Bruxelles mais reste en bas de l’affiche. Il finit par enregistrer son premier 33 tours en 1955.  Petit à petit le succès commence à venir, il se compose une famille de musiciens, amis fidèles qui le suivront jusqu’au bout. En 1957 son second album reçoit le grand prix de l’académie Charles-Cros. A partir de la fin de l’année 1958 il triomphe à l’Olympia puis à Bobino avec des succès comme « Ne me quitte pas » et la « Valse à mille temps ». Les tournées s’enchainent à un rythme effréné.  Il triomphe mais s’épuise et quitte définitivement la scène le 6 octobre 1966 à l’Olympia. Il se lance dans le cinéma, le théâtre avec « L’Homme de la Mancha ». Il suit des cours de pilotage et passe son brevet en 1965, il navigue sur son voilier. Il réalise un film qui est un échec « Le Far West » en 1971. En 1974 il abandonne ses activités cinématographiques pour se lancer dans un tour du monde de trois ans avec sa fille France et sa nouvelle compagne Maddly Bamy. En 1975 il arrête son tour du monde brusquement suite à une opération du poumon qui l’a fortement diminué pour faire escale aux Marquises. Il revend son voilier et achète un bimoteur avec lequel il rend service à la population locale, isolée dans les îles.  En 1977 il revient à Paris enregistrer son tout dernier 33 tours, « Les Marquises », et repart aussitôt. C’est un immense succès. Mais malheureusement une récidive de son cancer l’oblige à repartir à Paris pour une opération de la dernière chance. Il meurt le 9 octobre 1978. Il est enterré aux Marquises.

 

Jacques Brel - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité