Joséphine de Beauharnais

Page auteur : Joséphine de Beauharnais

Joséphine de Beauharnais, née Tascher de la Pagerie, voit le jour le 23 juin 1763 au sein d’une famille de Békés dans une grande propriété en Martinique, son père est négociant dans le sucre. Elle quitte son île natale en 1779 pour se marier avec Alexandre de Beauharnais.  De son mariage nait deux enfant Eugène et Hortense. Pour autant, les relations avec son mari ne sont pas au beau fixe et ce dernier, qui mène une vie extraconjugale, soupçonne sa femme d’avoir eu de son côté sa fille hors mariage. Ils se séparent de corps et Joséphine repart pour la Martinique en 1788. Durant la révolution, Alexandre de Beauharnais participe activement à la vie politique, en 1791 il est élu président de l’assemblée constituante. Joséphine profite de l’influence de son mari pour développer son réseau relationnel sans toutefois s’engager politiquement. Sous la Terreur, ils se font écroués à la prison des Carmes, Alexandre de Beauharnais est guillotiné, Joséphine en réchappe et recouvre la liberté après la chute de Robespierre le 6 août 1794. A la sortie de la révolution, Joséphine se trouve fortement appauvrie, mais par son courage et son intelligence, elle réussie à refaire surface au point de renouer à nouveau avec les salons parisiens, entretenant même une relation amoureuse avec Paul Barras, l’un des cinq conventionnels. La première rencontre entre Joséphine et Napoléon Bonaparte a lieu au mois d’août 1795 dans le salon de Thérésa Tallien. Napoléon devient un amoureux passionné et possessif. Il se marient le 9 mars 1796. Au lendemain de son mariage, le général Bonaparte part pour la campagne d’Italie. Elle profite de ses victoires pour briller dans les salons parisiens. Elle rechigne à le retrouver sur les champs de bataille malgré l’insistance du jeune général en chef. Elle finit par le rejoindre, mais pris par ses conquêtes, son époux est rarement à ses côtés. Délaissée, elle se trouve un amant en la personne du capitaine de hussards Hyppolite Charles. Cette relation envenime sa vie de couple et ses relations avec sa belle-famille. Napoléon pense un temps divorcer mais se ravise sur les conseils de Barras. Elle renoue avec son mari et prend une part active dans le coup d’état du 18 brumaire. Son influence politique grandit une fois Napoléon nommé consul à vie. Napoléon décide de se faire sacrer empereur avec Joséphine le 2 décembre 1804 à Notre-Dame, malgré la désapprobation de sa famille toujours hostile à son épouse, notamment du fait de son incapacité à avoir un héritier. Malgré son statut d’impératrice, elle est tenue à distance du pouvoir mais use toujours de son influence pour faciliter la carrière des membres de son réseau. Mais pressé par l’importance de son statut d’empereur, Napoléon divorce le 15 décembre 1809 faute d’héritier. Après son divorce, elle se retire en son château de la Malmaison, coquette, elle dépense sans compter son argent. Le 14 mai 1814, elle contracte une pneumonie qui l’emporte le 29 mai, elle est enterrée à Rueil-Malmaison.

Joséphine de Beauharnais - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité