Keith Haring

Page auteur : Keith Haring

Keith Haring naît le 4 mai 1958 à Reading aux Etats-Unis. Passionné par le dessin depuis sa plus tendre enfance, il intègre la Ivy School of Professional Art de Pittsburgh à l’âge de dix-huit ans. La formation en dessin publicitaire qui lui est enseigné l’ennui, il décide alors de partir à New York pour suivre des cours à l’école des arts visuels. Au début des années 80, New York est la capitale des arts et du graffitis. Il y trouve là le moyen de s’exprimer en dessinant sur les murs de la ville des petits bonhommes caractéristiques de son œuvre. Il débute par le métro new yorkais, en traçant à la craie blanche son univers sur des panneaux publicitaires non utilisés. Il se fait souvent arrêté par la police ce qui le rend populaire. Il participe à la vie underground new yorkaise, rencontre Kenny Scharf, Madonna, Jean-Michel Basquiat, qui devient un ami, organise et participe à des expositions et des performances au Club 57 et au Mudd Club, lieux incontournables du moment, fréquentés notamment par Andy Warhol et Mike Jagger. Sa première exposition personnelle à lieu à la galerie Toni Shafrazi en 1982, c’est un immense succès. Sa carrière décolle. En 1983, il participe à la biennale du Whitney Museum et de Sao Paulo. Il enchaine l’année suivante par une exposition au musée du Luxembourg et se rend à la Biennale de Venise. Il participe avec Robert Combas et Hervé di Rosa à l’exposition « Figuration libre, 5/5, France/USA » au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris. Sa notoriété grandit dans le monde entier. Il expose et exécute des fresques murales à Sydney, Melbourne, Rio de Janeiro, Berlin. En 1986, il ouvre un pop shop à New York, le but étant de proposer son art à un large public par des produits dérivés. Cette démarche décriée dans le milieu des arts est fortement encouragée par son mentor Andy Warhol. Mais en 1988 il apprend qu’il est infecté par le virus du sida. Il s’engage alors dans la lutte contre cette maladie, comme il fait par ailleurs pour des causes humanitaires à travers sa fondation. Il meurt le 16 février 1990 à New York. Il est considéré aujourd’hui comme une figure incontournable de l’art contemporain et du pop art.

Keith Haring - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité