Marie Skłodowska-Curie

Page auteur : Marie Skłodowska-Curie

Marie Skłodowska-Curie nait le 7 novembre 1867 à Varsovie d’un père professeur de mathématiques et de physique, et d’une mère institutrice, benjamine d’une famille de trois sœurs. Après des études brillantes, Marie Curie part faire des études supérieures en physique à la faculté des sciences de Paris hébergée par sa sœur, Varsovie interdisant l’accès aux études pour les femmes. Ses diplômes en poche elle rejoint début 1894 le laboratoire des recherches physiques de Gabriel Lippmann. Lors d’une soirée elle fait la rencontre de Pierre Curie, qui est chef des travaux de physique à l’école municipale de physique et de chimie industrielles. Ils se marient le 26 juillet 1895. Elle cherche un sujet de thèse de doctorat et choisit de se consacrer en 1897 à l’étude des rayonnements produits par l’uranium. Elle obtient en 1898 le prix Gegner11 de l’Académie des sciences pour ses travaux sur les propriétés magnétiques des métaux, elle obtiendra ce prix à deux autres reprises. En 1898 Pierre et Marie Curie consacrent leurs travaux à la radioactivité. Le 18 juillet elle découvre le polonium, quatre cents fois plus radioactif que l’uranium, puis le 26 décembre le radium. Le 10 décembre 1903, Marie Curie reçoit avec son mari Pierre Curie et Henri Becquerel, le prix Nobel de physique pour ses travaux sur le phénomène des radiations, elle est la première femme à recevoir ce prix. Suite au prix Nobel, Pierre Curie est nommé professeur titulaire d’une nouvelle chaire de physique à la faculté des sciences de l’université de Paris, Marie obtient le poste de chef de travaux. Le 19 avril 1906, Pierre meurt accidentellement renversé par une voiture à cheval. Elle devient la première femme en France directrice d’un laboratoire universitaire, et première femme professeur à la Sorbonne en 1906. Le 8 novembre 1911, elle reçoit le prix Nobel de chimie pour ses études sur le radium et le polonium. Elle est la seule lauréate à obtenir deux prix Nobel. En 1911 elle subit une opération pour une maladie rénale. Fin 1909, le professeur Émile Roux, directeur de l’Institut Pasteur, propose la création d’un Institut du radium consacré à la recherche médicale contre le cancer et à son traitement par radiothérapie qui deviendra plus tard l’Institut Curie. Celui-ci est créé en 1914, réunissant deux laboratoires, l’un de physique et de chimie, dirigé par Marie Curie, et l’autre le laboratoire Pasteur, axé sur la radiothérapie. Pendant la première guerre mondiale, elle s’implique activement en pratiquant des radiographies des blessés. A la sortie de la guerre l’institut du radium se développe. Elle est très sollicitée et voyage beaucoup, elle s’engage notamment aux côtés d’Albert Einstein dans la commission internationale de coopération intellectuelle. Exposé depuis 1898 à la radioactivité, elle est atteinte d’une leucémie. Pour se soigner elle se rend au sanatorium de Sancellemoz à Passy le 29 juin 1934, elle y meurt le 4 juillet à l’âge de 66 ans.

 

Marie Skłodowska-Curie - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité