Niki de Saint Phalle

Page auteur : Niki de Saint Phalle

Niki de Saint Phalle, née Catherine Fal de Saint Phalle voit le jour le 29 octobre 1930 à Neuilly-sur-Seine, d’une mère américaine et d’un père français. Elle passe les trois premières années de sa vie chez sa grand-mère puis migre à New York. Là, elle se marie à l’âge de dix-huit ans avec l’écrivain Harry Mathews. Elle entame une carrière de mannequin. En 1953, elle est hospitalisée suite à une grave dépression nerveuse qui lui donne envie d’exprimer son traumatisme par l’art. Elle intègre le groupe des Nouveaux réalistes quelques années plus tard et se fait internationalement connaitre avec sa performance des Tirs. Elle se produit collectivement avec notamment les américains Jasper Johns et Bob Rauschenberg en 1960 dans une démonstration à l’ambassade américaine à Paris. Elle est exposée à Nice et à Paris. Elle crée des ex-voto, puis ses fameuses Nana en polyester et papier mâché. Elle rencontre Jean Tinguely compagnon de travail puis amant, ils se marient en 1971. Parmi ses œuvres marquantes, on peut citer la Fontaine Stravinsky à Paris et le Jardin des Tarots à Capalbio en Italie. A la mort de son compagnon Jean Tinguely, Niki de Saint Phalle n’a de cesse de lui rendre hommage. Ce sera l’ouverture du musée Tinguely à Bâle en 1996. Atteint par des problèmes respiratoires liés à l’inhalation des poussières de polyester, elle part s’installer en Californie en 1994. Elle meurt le 21 mai 2002 à San Diego.

Niki de Saint Phalle - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité