Sacha Guitry

Page auteur : Sacha Guitry

Sacha Guitry nait le 21 février 1885 à Saint-Pétersbourg où son père, que le tsar Alexandre III apprécie beaucoup, a signé un contrat de neuf ans avec le théâtre Michel pour la saison d’hiver. Il poursuit une scolarité médiocre en France et arrête ses études à dix-neuf ans pour se lancer dans le théâtre. Sa première pièce écrite en 1902 est transformée en opérette, “Le Page”, qui totalise 35 représentations. Son père, directeur du théâtre de la Renaissance, le fait jouer dans la pièce “l’Escalier” en 1904. Une rivalité amoureuse entre les deux hommes pour une jeune comedienne conduit à une brouille qui durera seize ans. Il rencontre pour la première fois le succès en 1905 avec sa pièce “Nono”. Il enchaine les succès avec des pieces écrites pour sa seconde épouse Yvonne Printemps, il lance Raimu avec la pièce “Faisons un rêve”. Son humour caustique et le sens du bon mot le font aimer du public. Il rencontre plus de difficulté avec le cinema qui n’a pas la même notoriété que le théâtre. Son plus grand chef-d’oeuvre reste “Le roman d’un tricheur” en 1936.  Sous l’occupation allemande il continue à travailler comme si de rien n’était. Apprécié des allemands, il use de sa notoriété pour intervenir en faveur de ses amis dans le besoin comme Tristan Bernard. A la liberation il est incarcéré pendant soixante jours par ses détracteurs comme l’écrivain Pierre Descavespour intelligence avec l’ennemi. Il est libéré le 24 octobre 1944. Dans les années 50 il continue son activité à la fois au théâtre et au cinema, et notamment par la commande de grosses productions historiques : “Si Versailles m’était conte”, “Napoléon”, “Si Paris nous était conte”. Il meurt le 24 juillet 1957.

Sacha Guitry - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité