Jean-François Millet

Page auteur : Jean-François Millet

Jean-François Millet nait le 4 octobre 1814 au hameau de Gruchy en Normandie. Fils de la campagne, il travaille comme berger puis comme laboureur mais bénéficie, grâce à son oncle curé, d’une éducation lettrée. Doué en dessin, son père l’envoie prendre des cours à Cherbourg, puis à Paris où il étudie à l’école des beaux-arts. Sa carrière de peintre débute à l’âge de vingt-six ans avec la sélection de son portrait de Madame Lefranc au salon de 1840. Il peint plusieurs séries de portraits d’enfants gracieux et de femme nues pour survivre. Au Salon de 1848, son tableau, Le Vanneur, est le premier qui s’inscrit dans la thématique de la vie campagnarde. L’année suivante, il s’installe à Barbizon pour y peindre des scènes rurales, dont les plus célèbres restent les Glaneuses et L’Angélus. Par la suite, il délaisse les scènes de travail pour s’intéresser aux paysages. Il meurt à Barbizon le 20 janvier 1875.

Jean-François Millet - Nos articles

Recevez nos nouveautés en exclusivité